Annonce officielle de la réincarnation à la famille

Le 16 Août 1996, Changdzo Yonten Phuntsok (le plus ancien des membres de la Sangha du Labrang de Jamgon Kongtrul), Tenzin Dordjé, Sönam Chöpel, Phuntsok Tashi, et Dhundul (le fils de Changdzo Yonten Phuntsok), rendirent visite à la famille de la réincarnation à leur maison.

Rassemblant toute la famille, Tenzin Dordjé annonça avec cérémonie aux grand-parents, aux parents et au reste des membres de la famille présents, que le bébé de leur famille avait été reconnu par Sa Sainteté le Karmapa, Suprême chef de la lignée Kagyu, comme étant la Quatrième incarnation de leur maître racine, le Troisième Jamgon Kongtrul Rimpoché. Il leur demanda, au nom du Labrang de Jamgon Kongtrul, d'accepter la reconnaissance faite par le Karmapa. La famille fut un peu surprise mais resta très calme. Alors les moines effectuèrent la traditionnelle cérémonie du bain de l'enfant. Après la cérémonie, ils offrirent au Quatrième Jamgon Kongtrul Rimpoché un ensemble de robes neuves, et l'écharpe de soie dorée et le cordon de bénédiction de Sa Sainteté le Karmapa.

Le Quatrième Jamgon Kongtrul Rimpoché était seulement âgé de 8 mois et demi à ce moment là. Il était le seul petit-enfant de cette famille et l'enfant aîné du premier fils de ses grand-parents. Il était très précieux et aimé par tous, spécialement par la grand-mère. Ils étaient une bonne et gentille famille bouddhiste et ils comprirent ce que la réincarnation impliquait.

Parlant du quatrième Jamgon Kongtrul Rimpoché, son grand-père Lodrö, un homme très bon et gentil, raconta aux visiteurs un incident qui arriva deux mois avant. Il dit que son petit-fils devint très agité. Il pleurait sans arrêt et ne pouvait pas dormir la nuit. La famille consulta un docteur, mais il ne put trouver aucune maladie en lui. Ne sachant pas quoi faire d'autre, ils l'emmenèrent voir un de leurs oncles qui était un moine. Il fit une divination et dit aux grand-parents que leur petit-fils était perturbé parce que la famille détenait quelque chose qui appartenait à un monastère. Pour ce qui était de l'enfant, il dit que de lui donner un nom pourrait aider. Aussi leur oncle lui donna t-il le nom de Tenzin Norbu.

Le grand-père dit à Tenzin Dordjé et aux autres membres du Labrang de Jamgon Kongtrul présents, que à ce moment là, il ne pouvait pas comprendre ce que l'oncle avait voulu dire, car sa famille ne possédait rien appartenant à un monastère. Mais maintenant il était clair que son petit-fils appartenait à leur monastère. Etant le chef de la famille, il parla pour eux tous. Il dit que lui, la grand-mère du Quatrième Jamgon Kongtrul Rimpoché, ses parents, et tout le reste des membres de leur famille, acceptaient la reconnaissance de leur petit-fils faite par Sa Sainteté le Karmapa comme étant le Quatrième Jamgon Kongtrul Rimpoché. Ils étaient heureux qu'au moins un des membres de leur famille soit d'un grand bienfait pour les êtres.

 

©Jamgon Kongtrul Labrang 1998-2004 Accueil Suite Retour