Epilogue

Les arc en ciel sont de bon augure pour les événements et ils apparurent dans de nombreuses occasions auspicieuses connectées à Son Eminence le Quatrième Jamgon Kongtrul Rimpoché.
Dans la prophétie concernant sa renaissance, Sa Sainteté le Dix-Septième Gyalwang Karmapa dit à Tenzin Dordjé qu'il avait eu des visions claires du Troisième Jamgon Rimpoché apparaissant dans des arc en ciels avec beaucoup de lumières. Plus tard, quand il tendit la lettre décrivant les signes de la renaissance à Tenzin Dordjé, Sa Sainteté lui dit qu'il avait vu un arc en ciel au dessus de la montagne devant le monastère de Tsurphu. En fait Son Eminence est né dans un village au sud de cette montagne.

Après que Son Eminence ait été formellement reconnue, plusieurs familles du village où il est né se rappelèrent avoir vu un arc en ciel très spécial aux environs de la date où il est né. L'arc en ciel qui semblait venir de la source 'holy spring' de la montagne située avant le village, semblait se terminer sur la maison de la famille. A cause de cela, ils sentirent que si un enfant du village était vraiment spécial, alors cela ne pouvait être que le fils qui était né dans cette famille. Ils le dirent à Sonam Chöpel lors d'une de ses visites à la maison de famille à Chushur.

Les arcs en ciel qui apparurent dans les deux occasions du retour de Son Eminence dans ses monastères d'Inde et du Népal, et quand il visita les lieux des oeuvres sociales du Troisième Jamgon Kongtrul à Kalimpong, furent vus par tout le monde aux alentours. Lors de Son deuxième anniversaire, le premier qui fut célébré après son retour à son siège principal à Pullahari au Népal, des arc en ciels très spéciaux apparurent également dans le ciel, lorsque Son Eminence sortit de sa résidence pour aller à l'endroit où la fête anniversaire se tenait, dans le réfectoire du monastère. Ils furent vus par tous ceux présents. Après cela en Janvier 1998, lors de la première visite de Son Eminence au monastère de Karma Lekshey Ling, à Swayambhunath, pour inaugurer les débats philosophiques entre les moines de la tradition Kagyu, un immense arc en ciel apparut autour du soleil quand Son Eminence arriva au monastère. C'était un jour clair et ensoleillé et beaucoup de personnes présentes furent témoins de ce signe.

Les biographies des grands maîtres ont parlé des arcs en ciel et des autres signes spéciaux comme étant des pluies de fleurs, et des nuages de formes particulières qui apparurent et dont furent témoins des personnes en de très spéciales occasions comme étant des événements de bon augure. Le Très Vénérable Khenpo Tsultrim Gyamtso Rimpoché, qui escorta Son Eminence lors de Son retour à Pullahari au Népal, le 17 Novembre 1997, dit à Drupon Khenpo Lodro Namgyal que certains des arcs en ciels et des lumières qu'il vit dans le ciel ce jour là étaient très inhabituels. Khenpo Rimpoché dit qu'il avait lu quelque chose concernant des signes similaires dans des textes bouddhistes, mais qu'il les avait vu pour la première fois à cette occasion. Aussi, bien qu'ils puissent être au-delà d'une expérience ordinaire, de tels signes auspicieux, comme ils sont racontés dans les biographies des grands maîtres, arrivent encore actuellement.

Le Vénérable Drupon Khenpo Lodro Namgyal, tuteur personnel de Son Eminence le Quatrième Jamgon Rimpoché, a également été témoin d'arcs en ciel inhabituels, le 17 Novembre 1997. Donnant son explication concernant les signes il dit; "Comme le Samboghakaya, les arcs en ciel sont colorés et purs. Ils apparaissent comme le résultat de l'interdépendance des causes et des conditions. Qu'ils soient connectés avec les événements relatifs au Quatrième Jamgon Kongtrul Rimpoché est un signe que l'incarnation de Son Eminence est authentique et que Son activité sera colorée et pure comme un arc en ciel".


©Jamgon Kongtrul Labrang 1998-2004 Accueil Suite Retour