Prologue

Depuis maintenant et jusqu'à l'Eveil, suprême Lama,
Puissions nous toujours vous servir et être liés à vous,
Puissions nous persévérer dans la pratique et parvenir au bout du chemin,
Abandonnant tout ce qui est négatif et pratiquant de mieux en mieux le positif.


Les Jamgon Kongtrul sont les incarnations de l'esprit de Jamgon Kongtrul le Grand, Lodrö Thayé (1813-1899). Il naquit dans l'est du Tibet, et ses précédentes incarnations, depuis le temps du Bouddha Shakyamuni, comprennent des maîtres hautement réalisés et des enseignants qui eurent une activité prépondérante en établissant, préservant et soutenant les enseignements du Bouddha. Parmi eux, fut Ananda, l'attendant dévot du Bouddha et le principal détenteur de Ses Enseignements.; Aryavéda, le principal disciple de Nagarjuna, qui mit en échec les hérétiques; Lotsawa Vairocana, qui fut parmi les premiers traducteurs tibétains des tantras et des Soutras; Kyoungpo Neldjor et Taranatha, fondateurs respectivement des lignées Shangpa et Jonangpa; et Longchen Rabjam, un très grand maître réalisé et enseignant de la lignée Nyingma.

Le premier Jamgön Kongtrul, Lodrö Thayé, fut l'un des fondateurs du mouvement Rimé (*), avec Jamyang Khyentsé Wangpo le Grand, et Chogyur Lingpa.
Son maître racine fut le 9ème Taï Sitou, Sitou Péma Nyinjé. Il devint le principal détenteur de la lignée Karma Kagyu, et le maître racine du 15ème Karmapa, Gyalwang Khakhyab Dordjé.

Le second Jamgon Kongtrul, Palden Khyentsé Öser (1902-1952) naquit, comme prédit par le 15ème Karmapa, au monastère de Tsurphu. Il était le fils du Karmapa Gyalwang Khakhyab Dordjé et fut son principal disciple. Grand méditant et un des détenteurs principaux de la lignée Karma Kagyu, il devint un des maitres racine du 16ème Karmapa, Rangjoung Rigpé Dordjé.

Le troisième Jamgon Kongtrul, Karma Lodrö Chökyi Sengué (1954-1992) naquit dans le Tibet central, comme prédit par son maître racine, le 16ème Karmapa, Rangjoung Rigpé Dordjé. Intronisé par le Karmapa au monastère de Rumtek, au Sikkim en Inde, quand il eut 6 ans, il vécut là toute sa vie. Il voyagea infatigablement dans le monde entier pour accomplir et continuer l'activité du Karmapa. La considération et l'activité du troisième Jamgon Kongtrul envers son maître racine, envers le Bouddhisme en général, la lignée Karma Kagyu, les pauvres, les indigents et les nécessiteux, sont trop vastes pour être exprimées. Ses qualités de dévotion envers son maître racine, d'amour et de compassion, de patience, de sincérité et de sérieux, sont difficiles à égaler pour des êtres ordinaires. Sa vie fut un enseignement profond sur la dévotion au maître, et une inspiration pour les pratiquants du chemin. Pour ceux, nombreux, qui eurent le mérite de le rencontrer, le Troisième Jamgon Kongtrul personnifia tout ce que les pratiquants cherchent à développer: la dévotion envers le maître racine et la sagesse née de l'amour et de la compassion.

 

(*) Le mouvement Rimé au 19éme siècle au Tibet, dans le sillage d'une renaissance culturo-religieuse, visa à dépasser le sectarisme rigide et à remettre en évidence l'essence des enseignements du Bouddha.

©Jamgon Kongtrul Labrang 1998-2004 Accueil Suite Retour