La prophétie des signes

L'année suivante, en 1996, à la fin d'Avril, Tenzin Dordjé reçut une lettre de feu le Vénérable Drupon Dechen Rimpoché. Dans celle-ci, il encourageait Tenzin Dordjé à venir au monastère de Tsurphu, lui indiquant qu'il pourrait y avoir de bonnes nouvelles l'attendant là. Aussi, le 25 Mai, Tenzin Dordjé repartit-il de nouveau au Tibet avec Sönam Chöpel.

Tenzin Dordjé et Sönam Tchöpel rencontrèrent le Karmapa au monastère de Tsurphu le 27 Mai 1996 à environ 11h30 du matin. C'était le dernier jour des pujas Tse-Chu et la thanka géante Gho-Ku-Chen-Mo allait être exposée. Il y avait beaucoup de monde au monastère ce jour là, et le Karmapa était sur le point de leur donner l'initiation de longue vie d'Amitayus. Il dit à Tenzin Dordjé, "je vous donnerai les bonnes nouvelles, mais venez me voir cet après-midi".

A environ 2h30 de l'après-midi, Sa sainteté tendit personnellement sa lettre de prédiction concernant la renaissance du troisième Jamgon Kongtrul directement à Tenzin Dordjé. Tenzin Dordjé se rappela cela : "Au même moment un roulement de tonnerre isolé résonna dans le ciel. Sönam Chöpel et moi étions ensemble avec Sa Sainteté. Quand nous quittâmes la pièce, ayant l'intention d'aller voir feu Drupön Dechen Rimpoché, Je remarquai une très fine pluie avec des rayons de soleil que nous, tibétains, appelons metok char pa (pluie de fleurs). Dans notre tradition, cela est considéré comme un signe auspicieux".

Tenzin Dordjé et Sönam Chöpel ouvrirent la lettre décrivant les signes de la renaissance de Jamgon Rimpoché en présence de feu Drupon Dechen Rimpoché. Ils la lirent ensemble. Se rappelant ce moment, Tenzin Dordjé dit qu'il n'oubliera jamais les mots amicaux et sincères d'encouragement et les conseils exprimés par feu Drupon Dechen Rimpoché:
"Ce n'est pas seulement votre charge. Je suis certain que je parle au nom de tous les Karma Kagyu. Nous partageons avec vous cette charge de trouver le quatrième Jamgon Kongtrul Rimpoché. Premièrement, les Jamgon Kongtrul Rimpochés ont été les détenteurs de cette lignée, et donc une pure réincarnation est très importante. Deuxièmement, le troisième Jamgon Kongtrul a fait tellement pour la lignée Kagyu en général, et pour son maître, le seizième Karmapa, durant la vie du Karmapa et ensuite. Nous vous aiderons avec tout ce qui sera nécessaire." .


La lettre de Sa Sainteté le Dix Septième Gyalwang Karmapa,
Urgyen Trinley Dorjé,
décrivant les signes de la naissance de Jamgon Rimpoché,

D'ici, dans la direction du Sud, l'endroit est à une distance de sept jours de bonne marche,
Un fils est né dans l'année du cochon, d'un père dont le nom a la syllabe "ga" ou "ma" , et d'une mère dont le nom a la syllabe "tha" ou "kha" . Ils sont huit dans leur famille.

En ce qui concerne l'endroit, en face il y a une grande montagne noire, sa vue est partiellement cachée par des montagnes à gauche et à droite. Entre les deux, une rivière puissante coule fortement.

La maison a deux étages et est bien construite. Sa porte donne à l'est.

Cette vision de son endroit de naissance m'est apparue.

En ce qui concerne les pujas à effectuer, si 100.000 pujas d'offrandes de tsok au Protecteur et autant que possible de pujas de Gyalwa Gyamtso sont faites, Son activité en tant que glorieux protecteur des êtres et de la doctrine sera assurée.

Ainsi, J'offre cette lettre décrivant les signes (de la renaissance) de Jamgon Rimpoché.

Karmapa Urgyen Trinley Dorjé,
11 Avril 1996,

©Jamgon Kongtrul Labrang 1998-2004 Accueil Suite Retour