Reconnaissance de la réincarnation du troisième Jamgon Kongtrul

Au matin du 12 Août 1996, Sa Sainteté le Karmapa convoqua Tenzin Dordjé dans son appartement. Arrivant là à environ 8h30 du matin avec Sönam Chöpel, ils trouvèrent le Karmapa d'une humeur très heureuse et amusée. Le Karmapa donna à Tenzin Dordjé la lettre de reconnaissance de la réincarnation disant, "Maintenant voici la lettre de reconnaissance du Quatrième Jamgon Rimpoché. Votre Labrang peut être heureux. Vous avez tous travaillé très dur." Il offrit une écharpe de soie dorée et un cordon de bénédiction rouge à présenter à la nouvelle incarnation comme cela se fait traditionnellement.

Après cela, Tenzin Dordjé et Sönam Chöpel allèrent directement voir feu Drupon Dechen Rimpoché et l'informèrent de la très bonne nouvelle. En entendant que le Karmapa avait accordé sa reconnaissance du Quatrième Jamgon Rimpoché, Drupon Dechen Rimpoché fut submergé de joie et pleura. Il dit qu'il était très heureux et que même si il devait mourir bientôt il serait très heureux.

 

De Sa Sainteté le Dix-septième Karmapa Urgyen Trinley Dordjé,
Lettre de reconnaissance du Quatrième Jamgon Kongtrul Rimpoché

Dans le district de Chuschur, à Sehmed Shang, un garçon est né dans l'année du cochon d'un père nommé "Gonpo" et d'une mère nommée "Yangkyi". Ce garçon et les circonstances de sa naissance ont été examinées avec attention en accord avec la lettre décrivant les signes. Puisque je suis maintenant certain que ce garçon est indubitablement la réincarnation du troisième Jamgon; J'offre, par la présente, ma reconnaissance en lui du Quatrième Jamgon.
Je prie que sa vie soit longue et que son activité prospère.

Karmapa Urgyen Trinley Dordjé.
Le Dix-septième Rabjung, année du rat, sixième mois lunaire, vingt-septième jour.

Proclamation par Sa Sainteté le Dix-septième Karmapa Urgyen Trinley Dordjé,

Om Swasti. Celui, dont la parfaite prophétie du Glorieux a prédit Qu'il accomplirait l'activité éclairée de tous les Vainqueurs, et auquel les grands empereurs de Chine ont rendu hommage en l'appelant "Rasuso Huwang, Roi du Précieux Dharma" est le Karmapa, Urgyen Drodul Trinley Dordjé. Cette proclamation est la sienne.

Aux peuples du monde, particulièrement à ceux résidant au Tibet, dans la grande Chine, en Inde, au Sikkim, au Bhoutan, au Népal, à Hongkong, à Taiwan, en Malaisie, en Suisse, à Singapour, au Japon, en Amérique et les autres; aux peuples de ces grandes terres, aux lamas, aux tulkous, aux laïques hommes et femmes de chaque endroit, Je vous offre ceci.

Dans ce monde, les seules sources de bonheur et de bienfait sont les précieux enseignements du parfait Bouddha. Que ces enseignements restent, prospèrent, et se répandent dépend seulement de ceux qui sont capables de les soutenir. Dans les pays d'Inde et du Tibet, beaucoup de grands êtres tenant haut l'incomparable et resplendissant parasol blanc de la doctrine sont venus, et continuent de venir. Le plus grand de tous ceux-là est celui qui, dans cet âge de conflits, accomplit une activité éclairée ce qui est vraiment miraculeux, il est comme la lune, le roi des étoiles, qui seul parmi des milliers de luminaires est capable d'émettre une lumière rafraîchissante. Comme le Vainqueur, fils de Shuddodanah, l'a dit dans le Sutra Samadhi Raj, "Celui qui fera parfaitement le bien des êtres vivants sera appelé "Lodreu Thayé". Cela est ma prophétie".

La troisième incarnation de ce grand être, dont la venue a été prédite par la parfaite prophétie du Vainqueur, a été sans rival dans toute cette Terre des Neiges. Il a été le seigneur des enseignements complètements parfaits; comme un joyau accomplissant tous les vœux, il a dissipé les tourments intérieurs de tous les êtres. Il a été la couronne ornementale de la lignée soutenant la signification définitive, le Karma Kamtsang. Il est impossible de dire son nom légèrement ou avec négligence. Le son grandiose de son nom "Jamgön Lodreu Chökyi Sengué" réduit le Samsara en lambeaux. Selon son intention il est revenu, ce grand ami de la doctrine des enseignants et de tous les êtres, même de ceux qui ne le connaissent pas. Il est né au sud de Tsurphu le siège du Glorieux Karmapa, dans le district de Chushur au milieu de nombreux villages, les circonstances de sa naissance étant en accord avec ma description donnée plus tôt dans 'la lettre décrivant les signes', soutenu avec foi par les dieux et les hommes.
Maintenant, en cette occasion spéciale, J'offre, au fils né dans l'année du cochon de yab Gonpo et Youm Yangkyi, cette reconnaissance qu'il est l'authentique réincarnation du troisième Jamgon, Jamgon Lodreu Chökyi Sengué.

Par la présente je lui confère le nom de 'Jamgon Lodro Chokyi Nyima Tenpe Dronme Chok Thamced Le Nampar Gyalwe De' (prononciation française: 'Jamgoeun Lodreu Cheukyi Nyima Tenpé Dreunmé Chok Thamced Lé Nampar Gyalwé Dé'). Je chante ses éloges, et lui donne le droit de sièger sur le trône très haut du Dharma. Tous les êtres vivants doivent considérer les legs de ses prédécesseurs, le respecter, le servir, et lui rendre hommage. Même si il n'a pas encore atteint l'âge adulte, tous doivent considérer ce suprême tulkou de la manière la plus haute.

Karmapa Urgyen Trinley Dordjé, le 25 Août 1996

©Jamgon Kongtrul Labrang 1998-2004 Accueil Suite Retour