Trouble et Désappointement

Dans la soirée du 1er Août, le groupe revint à Lhasa. A leur arrivée, ils apprirent qu'un moine de Jamgon Kongtrul Rimpoché, Phuntsok Tashi, qui était arrivé peu de temps avant pour s'occuper de la nouvelle incarnation une fois qu'elle eut été trouvée, était soudainement tombé très malade et qu'il avait été admis à l'hôpital.

Le matin suivant, le 2 août, le groupe retourna au monastère de Tsurphu. Ils commencèrent par aller voir feu le Vénérable Drupon Dechen Rimpoché, qui fut très heureux mais surpris qu'ils reviennent si rapidement. Il demanda si ils avaient de bonnes nouvelles et ils répondirent que non. Ils lui racontèrent tout et il devint extrêmement attentionné.

Drupon Dechen Rimpoché était très vieux. Il ne voyait pas très bien et ne pouvait plus marcher. Il demanda à Lama Nyima de lui apporter une Khata (une écharpe de soie blanche) et lui dit de l'offrir de sa part au Karmapa. Il demanda à Lama Nyima de dire au Karmapa qu'il était maintenant extrêmement important qu'il révèle clairement ses qualités de Karmapa, puisque la recherche de la réincarnation a été jusque là infructueuse. Il demanda de rappeler au Karmapa qu'il était crucial qu'il reconnaisse la réincarnation du Troisième Jamgon Kongtrul, chose qu'on lui avait demandé de faire depuis longtemps. Drupon Dechen Rimpoché conseilla aussi à Tenzin Dordjé d'aller voir le Karmapa immédiatement. Il dit à Tenzin Dordjé de demander au Karmapa tout ce qui était nécessaire, car il n'y avait rien d'autre que Tenzin Dordjé puisse faire que de dépendre totalement de Lui.

Puis le groupe vint voir le Karmapa. En les rencontrant, le Karmapa dit que quand il avait entendu leur voiture s'arrêter devant la résidence de Drupon Dechen Rimpoché à leur arrivée au monastère de Tsurphu, il avait su qu'ils n'avaient pas réussi à retrouver la réincarnation. Ils dirent au Karmapa ce qui était arrivé. Les endroits qu'ils avaient visités à Chushur ne ressemblaient pas à sa description. De plus, ils ne rencontrèrent aucun enfant ressemblant à la description de sa prophétie. Le Karmapa écouta d'abord très sérieusement, puis devint d'une humeur très taquine.

Il demanda à Tenzin Dordjé de lui remettre la lettre qu'il avait écrite décrivant les signes de la renaissance de Jamgon Kongtrul Rimpoché. Presque comme si il jouait, le Karmapa s'assit, comme en méditation, et dit "laissez moi voir". Puis, apparemment il interrompit sa méditation et dit qu'il avait d'abord besoin de manger quelques grappes de raisin. Il se servit du raisin qui était devant lui. Puis il se rassit en méditation, mais il ne semblait pas sérieux du tout. Il fit cela plusieurs fois. Puis soudain il saisit un brin d'herbe Kusha, et l'agita devant le visage de Tenzin Dordjé et le pointa vers le sud de Tsurphu. Il fit cela trois fois. Tenzin Dordjé devenait de plus en plus troublé et agité. Il venait de souffrir d'un grand désappointement et était extrêmement sérieux en consultant le Karmapa, une fois encore, pour lui demander son avis. Il sentit que le Karmapa ne prenait pas son cas au sérieux. Il pensa que le Karmapa était peut-être trop jeune après tout.

©Jamgon Kongtrul Labrang 1998-2004 Accueil Suite Retour